Bon, #Google, c’est quoi c’t’update bordel ?

Alors on est cosy-cosy en vacances, babouches au pied, mojito dans la main, les doigts de pied en éventail, et toi tu nous sors un espèce de roll-on update de derrière les fagots d’foin ? Dis donc Google, tu te foutrais pas un peu de notre gueule ? 

Le mois de Juillet a été riche en turbulences du côté des SERP, c’est simple j’avais l’impression d’être pile poil sur la faille de San Andreas. Des +45, -26, +90, -35. Bref, de quoi vous foutre une envie de raquer comme si Tatie Odile avait fait des rognons à la samaritaine au déjeuner de dimanche.

Que nous dit le Serpomètre ?

Serpomètre, l'indice de turbulence des SERPs - Ranks.fr 2017-08-04 23-43-12

Une fin d’hiver et un printemps très couwl, avant une bonne tannée en Juin et un début d’été pour le moins … agité ! Déjà l’annonce de « Fred » en Mars 2017, comme une update qui n’a fait aucune distinction majeure entre liens, sémantique, contenu, avait fait son petit effet. Une vraie boucherie. Pour autant, on percevait quel était le coeur de cette mise à jour était la qualité de l’information donnée, notamment si elle était en relation avec l’intention du search de l’utilisateur.

Quelles sont mes données ? 

Update Fred – Mars

50 sites étudiés, à la fin Mars (après le passage de la tempête Googlienne sus-nommée) pour avoir un peu de recul sur le bouzin. Voici ce que j’avais observé (du point de vue de l’optimisation sémantique du cocon sur mes sites)

Capture d’écran 2017-08-04 à 23.55.38

Capture d’écran 2017-08-04 à 23.55.47

Capture d’écran 2017-08-04 à 23.55.59

Update #Bordaÿl – Juillet

Là, c’est clairement une autre limonade.

Capture d’écran 2017-08-04 à 23.59.43

Et si l’on prend en scalant les variations dans tous le mois de Juillet sur les 50 mêmes sites, on obtient cela :

LineaireSEO

Ce qui nous amène à réfléchir (ouais on pense les SEO, c’est ouf hein ?) sur le pourquoi du comment de cette mise à jour et quels sont les critères SEO qu’elle vise ?

Réponse

Comme Kara’, je n’ai aucune foutue idée de ce qui est impacté par cette update obscure. Alors bien sur, j’essaie de creuser un peu, et la seule conclusion que j’ai à ce jour c’est :

  • Les titles les plus récemment (ré)-optimisés sont ceux qui donnent le plus de boost de position.
  • Les cocons sémantiques crawlés, bien en place, taillés sur mesure, donne un vrai coup de fouet.

Voilà. Merci bonsoir. Non, j’déconne, reste encore un peu, car il y a un truc intéressant. Pour les sites qui se sont retrouvés le slibard sur les ch’villes, un point commun apparaît comme la rosée du matin (le SEO sait être poétique) :

  1. Des liens ont été achetés sur la totalité des sites impactés négativement
  2. Tous les sites ont un temps de chargement de + de 5 secondes.

On remarque même de très fortes baisses sur les sites possédant des liens d’affiliation. Pour l’achat simple, même les plateformes les plus propres nous envoient du gros doss’

Bref…qui dit que cette update n’a pas encore fini de nous faire parler ? En tout cas, c’est un bordel monstre, et ça se voit tous les matins sur Ranks. (Ouais, je suis sous Lexo depuis 1 semaine pour éviter de crier à chaque fois que je charge le site)

 

 

Un commentaire sur “Bon, #Google, c’est quoi c’t’update bordel ?

  1. Marc Répondre

    Merci pour ces observations très… affutées comme des lames… L’achat de lien pourrait être ainsi remonté sur des profils de sites différents avec des footprints différents ? Pour l’affil c’est plus simple si l’url est basique, et le temps de chargement des pages aussi. Mais pour le lien acheté, je suis impressionné. Les agents de Google auraient-ils infiltrés toutes les plateformes ? Est-il possible d’avoir un update sur la situation à J+7 de cet article ? Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *